Se lancer dans l’aventure
du vélo avec son enfant

Derniers articles

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Se lancer dans l’aventure du vélo avec son enfant

Août 2020 | Bon plan vélo, Divers, Événements, Se déplacer en vélo, Témoignages, Tuto | 0 commentaires

Vous hésitez à franchir le pas et vous lancer dans l’aventure du vélo avec votre enfant. Les sentiments qui poussent à troquer sa voiture contre un vélo sont nombreux : soucis de l’écologie, pratiquer du sport, gagner du temps dans les transports… Mais les freins sont généralement :
– les intempéries
– l’insécurité en vélo
– l’équipement de l’enfant
Et concernant ce dernier point voici quelques éléments de réponse :

Trouver le bon casque pour son enfant

Le sujet peut sembler simple et pourtant pour beaucoup de parents voulant se lancer dans l’aventure du vélo avec son enfant, surtout lorsqu’il est jeune, l’affaire peut être ardue.

A quel âge un enfant peut monter sur un vélo ?

Il est recommandé de faire voyager un enfant à partir de 9 mois car il est stable en position assise. Mais le plus important c’est de trouver un casque adapté à la forme de sa tête et pour les bébés, ce n’est pas toujours facile..

Comment trouver un casque pour un bébé ?

Vous pouvez avoir de la chance et trouver tout de suite votre bonheur mais pour les petits gabarits, il fait tester chaque casque sur la tête de votre enfant.
Personnellement j’ai testé 10 modèles différents avant de trouver le bon, donc patience et persévérance !

Maintenant que vous avez le casque et bien il vous faut le siège.

Le siège avant

Les avantages :

Vous pouvez échanger plus facilement avec votre enfant et voyez ses réactions.
Il apprécie mieux le déplacement car la vue sur la circulation est plus importante.
Lorsqu’on a déjà un enfant derrière, cela permet de transporter un 2ème sans changer de vélo.

Les inconvénients :

En cas d’accident le choc est plus brutal car la coque le protège moins (pour ma part, argument du vendeur qui a fait mouche)
La pluie et le froid sont plus ressentis (sauf peut-être avec l’accessoire pare-brise).
Il est utilisable de 9 mois à 3 ans.
Pour les tous petits, la sensation au début peut être perturbante (sensation forte).

Les inconvénients :

En cas d’accident le choc est plus brutal car la coque le protège moins (pour ma part, argument du vendeur qui a fait mouche)
La pluie et le froid sont plus ressentis (sauf peut-être avec l’accessoire pare-brise).
Il est utilisable de 9 mois à 3 ans.
Pour les tous petits, la sensation au début peut être perturbante (sensation forte).
Le siège arrière

Les avantages :

Votre enfant est confortablement installé dans son siège (appuie-tête, accoudoirs…)
Il est utilisable de 9 mois à 5 / 6 ans.

Les inconvénients :

Il est plus difficile de communiquer avec son enfant.
Le paysage défile moins bien pour lui lors des balades en vélo.

Le siège prend la place des sacoches donc pour transporter ses affaires c’est plus compliqué (option possible d’un panier sur l’avant du guidon) Personnellement j’ai opté pour le siège arrière mais j’avoue que les 2 sont très intéressants surtout lorsqu’on a deux enfants !

Sachez que même pour les biporteurs et triporteurs, il existe des sièges enfants afin d’installer les bébés.

Trouver les bons accessoires pour son enfant

Adulte comme enfant, ce qui ne donne pas envie de faire du vélo au quotidien, ce sont les intempéries. Mais savoir son enfant mal peut être encore plus décourageant. Alors comment réconcilier son petit avec le vélo ?

La pluie

L’idéale est le poncho qui couvre votre enfant de la tête au pied. Ainsi il sera au sec le temps du trajet enfin sauf son visage mais certains sont équipés d’une visière.
Nota : le siège aussi doit être protégé pour éviter d’asseoir votre enfant dans un porteur mouillé.
Il existe des housses de protection.

Le froid

Mettre une couverture sur son enfant semble la solution, pourtant ce n’est pas si simple car cette dernière peut s’entraver dans les rayons du vélo et provoquer une chute. Des chancelières spéciales pour le vélo existent et protègent du froid votre enfant des pieds aux épaules.
Nota : pour les enfants fragiles, pensez à protéger leurs oreilles avec des caches-oreilles
Bref, vous l’aurez compris pour se lancer il faut un minimum d’organisation mais rien d’insurmontable.
Alors, prêts à passer au vélo ?
Étiquettes : , , , ,

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This